Lundi 15 novembre 1 15 /11 /Nov 01:00

Les deux élus FN ainsi que plusieurs autres conseillers municipaux appartenant aux différents groupes d’opposition, ne peuvent que constater la dérive monarchique du Maire et d’une partie de son équipe.

Je dis bien d’une partie, puisque ce constat est quelques fois partagé par certains membres de la majorité municipale.

 

En effet, les affaires soumises en séance plénière du Conseil municipal relèvent fréquemment, soit d’un effet d’annonce, et bien souvent nous n’en entendons alors plus parler avant plusieurs mois, soit d’un projet presque entièrement finalisé sans aucune concertation et sans véritable débat.

 

Nous le ressentons d’autant plus que nous ne sommes membres d’aucune commission thématique et que les procès verbaux des dîtes commissions sont pour certains d’entre eux réduits à leur plus simple expression, quand ils ne nous parviennent pas après la séance à laquelle ils se rapportent.

 

Bref, le Conseil municipal de Villers-Cotterêts s’apparente de plus en plus à une simple chambre d’enregistrement.

 

Franck BRIFFAUT

Conseiller Municipal de Villers-Cotterêts

Conseiller Régional de Picardie

Par Franck BRIFFAUT
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Jeudi 14 octobre 4 14 /10 /Oct 13:11

drapeau_brule.jpgMême la ville de Saint-Quentin n’est plus épargnée par les violences urbaines.

 

En effet, depuis jeudi dernier et profitant de l’agitation orchestrée par des jeunes communistes, des casseurs n’ont pas hésité à s’attaquer aux biens, aux personnes et aux forces de l’ordre.

 

Des policiers ont été blessés et un drapeau tricolore aurait été brûlé en plein centre ville.

 

Ces évènements confirment une fois de plus ce que le Front national dénonce depuis des années, à savoir que la multiplication de ce type d’évènement à caractère insurrectionnel et anti français appelle des mesures beaucoup plus fermes que celles mises en œuvres par les autorités françaises au pouvoir depuis des décennies.

 

Il est grand temps de rétablir la sécurité, première des libertés, en mettant en place une politique réellement coercitive contre les mineurs délinquants et les récidivistes et en expulsant les ressortissants étrangers condamnés pour faits de délinquance.

 

 

Franck BRIFFAUT

Secrétaire Départemental

Conseiller Régional de Picardie

Conseiller Municipal de Villers-Cotterêts

Par Franck BRIFFAUT
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 16 juin 3 16 /06 /Juin 15:45

logo-groupe-FN-petit.jpgLe groupe Front National affirme son soutien au projet de liaison ferroviaire dit « Roissy-Picardie » consistant à connecter directement la gare TGV/RER existante d’aéroport Charles de Gaulle-TGV à la section de l’axe ferroviaire classique reliant la Borne Blanche à Creil et à Amiens.

 

 Le projet soutenu par le Conseil Régional de Picardie doit impérativement et simultanément satisfaire aux deux objectifs fondamentaux d’aménagement du territoire que sont :

- la connexion de la Picardie et de sa capitale régionale Amiens à l’ensemble du réseau à grande vitesse français.

- La desserte directe de la plate-forme aéroportuaire de Roissy depuis le réseau TER Picard s’articulant autour du noeud ferroviaire Creillois.

 

A ce titre, le Conseil Régional de Picardie ne peut souscrire à la proposition faite par certains élus du Val d’Oise consistant à faire transiter les TER Picards via le barreau de Gonesse car les temps de parcours entre Creil et Roissy seraient alors à plus du double de celui permis par le tracé nord que nous soutenons.

 

 De plus, cette solution ne permet pas de connecter la Picardie au réseau TGV.

 

 Le Conseil Régional de Picardie indique également que la proposition consistant à électrifier la section de ligne comprise entre Longueau et Chaulnes afin de permettre le transit de TGV en provenance ou à destination d’Amiens via la ligne à grande vitesse Nord-Europe, n’est pas non plus satisfaisante car elle ne répond pas à la nécessité de connecter la plate-forme aéroportuaire de Roissy au réseau TER Picard.

 

Soutenez notre action de défense des Picards, écrivez-nous :

Conseil Régional de Picardie

Groupe Front National

11, Mail Albert Premier

80000 AMIENS

Par Franck BRIFFAUT
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 16 juin 3 16 /06 /Juin 15:40

villers.pngAu-delà d’un nécessaire rappel à l’ordre concernant l’application des règles de protocole applicables lors des cérémonies officielles, la réunion de conseil municipal du 6 mai dernier a surtout été consacrée à l’examen du compte administratif de l’exercice 2009 et de ses annexes.

Le moins que l’on puisse dire est que ces documents ne nous ont pas rassuré sur l’évolution de la situation financière de la ville.

 En effet, non seulement l’actuelle majorité municipale a le plus grand mal à maîtriser la dérive des coûts de fonctionnement, mais la baisse des recettes aggravée par la diminution des dotations d’état et des subventions des autres collectivités territoriales vient encore compliquer la donne.

A cela, se rajoute un déficit du budget « eau » qui devra tôt ou tard être comblé par une augmentation du prix du m3 facturé aux Cotteréziens.

Espérons que parmi les autres budgets annexes, certains ne nous réservent pas également de mauvaises surprises…

A part cela, tout va très bien madame la marquise.

Par Franck Briffaut
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 27 mai 4 27 /05 /Mai 19:05

lonsdale.jpgLe 20 mai dernier, un élève de 15 ans du lycée Henri-Martin de Saint-Quentin a été agressé par plusieurs individus uniquement parce qu’il portait un blouson Lonsdale qui serait sensé être un vêtement « à connotations racistes ».

 

Une agression similaire avait déjà eu lieu en janvier dernier sur un élève du lycée Colard-Noël.

 

Si certains sont toujours prompts à renvoyer dos à dos agressés et agresseurs « afin de ne pas jeter de l’huile sur le feu », la presse locale, toujours friande de phrases chocs, n’hésite pas à se demander si la cité des Pastels ne serait pas en passe de céder aux tensions nazillons contre jeunes issus de l’immigration ?

 

Pour notre part, nous affirmons qu’au lieu de chercher à stigmatiser les victimes de ces agressions, les adeptes du politiquement correct ferait mieux de dénoncer sans ambiguïtés ces « jeunes » qui jusqu’à nouvel ordre sont bien les agresseurs et dont les motivations racistes semblent quant à elles difficilement contestables.

Par fbriffaut
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Franck BRIFFAUT

52 ans, 2 enfants.

Conducteur de travaux dans le génie militaire.

Issue d'une famille originaire de Delincourt dans l'Oise, je m'installe à Laon en 1978 puis à Villers-Cotterêts en 1988.

Ancien sous-officier parachutiste, j'adhère pour la première fois au Front National en 1977.

 

Mandats et fonctions

  • Conseiller régional de Picardie
  • Conseiller municipal de Villers-Cotterêts
  • Membre du Comité central
  • Secrétaire départemental de l'Aisne

Contact

BP 19016

02604 Villers-Cotterêts

Tel. : 03 23 96 20 05

Mail : fn02@hotmail.fr

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus